• Imprimer

rue-saint-sauveur

Le vieux-Cannet offre au visiteur une ambiance typiquement provençale avec ses ruelles étroites, ses placettes, ses bâtisses aux façades colorées, ocre, jaune et ses balcons joliment fleuris. On s'y promène sous un ciel bleu azur, prêt à entendre le chant des cigales.

Dans ses vieux quartiers, vous y découvrirez aussi de nombreuses fontaines. Pendant longtemps, elles ont constitué la principale alimentation en eau des hameaux, devenant comme dans toute la Provence, l'âme des villages méditerranéens. Elles ont été avec les lavoirs des équipements collectifs indispensables à la vie quotidienne et un lieu de communication par excellence.

Parmi les plus anciennes, vraisemblablement apparues sur la commune avant l'installation d'un habitat permanent, la fontaine de la Perée au quartier Sainte-Catherine (datée de la fin du XVIème siècle, elle n'existe plus aujourd'hui) et celle des Calvys sur la place du village. Cette dernière présente une particularité : elle comporte un canon sur lequel se trouve un petit orifice permettant de boire à la gargoulette. En bouchant le canon, l'eau jaillissait dans la bouche en évitant tout contact direct.

Entre 1832 et 1908, treize fontaines vont être construites sur la commune, non sans difficultés, surtout pour les premières qui ont suscité quelques querelles de clochers... La partie ouest du Vieux-Cannet sera la première équipée, suivie de la partie Est. Au fil des années, beaucoup vont connaître des transformations, déplacements ou agrandissements, s'adaptant aux besoins des habitants.

Presque toutes accolées à un mur, certaines sont en forme de portique et portent sur deux piliers une lause en guise de toiture ou chapiteau, telles les fontaines des Danys et du Cros. D'autres sont ornées d'éléments décoratifs, mascarons, faïence, etc. Et si les plus anciennes sont dotées d'un bassin servant à abreuver les animaux domestiques, la plupart possèdent un bac unique en pierre.
Aujourd'hui décoratives, elles n'en ont pas moins gardé tout leur charme.

Plan des fontaines

1/ Fontaine des Calvys (s.d), place Bellevue
2/ Fontaine des Escarasses, (1832) rue Saint-Sauveur
3/ Fontaine de la Croix (1839), route des Bréguières, route de Valbonne
4/ Fontaine des Gourrins (1839), rue Victor Hugo
5/ Fontaine des Michels (1839), rue des Michels
6/ Fontaine de Sainte-Catherine (1839), rue Sainte-Catherine
7/ Fontaine du Cros (1867), rue du Cros
8/ Fontaine des Danys (1867), rue des Danys
9/ Fontaine des Ardissons (1867 / 1888), rue des Ardissons / rue Saint-Sauveur
10/ Fontaine du Four à Chaux (1895), bd du Maréchal Foch
11/ Fontaine Bd Gambetta (1908), bd Gambetta / rue Auguste Tavel
12/ Fontaine du Moulin (1908), rue du Moulin / rue Saint Sauveur
13/ Fontaine du Terminus (1908), rue Saint-Sauveur
14/ Fontaine du bd Carnot (1908), rue Cdt Lamy / Bd Carnot